Les Captives

Les captives de (ré)assurance

Une captive de (ré)assurance est une entreprise de (ré)assurance créée ou détenue par un groupe industriel, commercial ou financier, dont le but est de (ré)assurer tout ou partie des risques auxquels il est exposé. Il s’agit ainsi d’un véhicule d’auto-assurance dont l’activité est réglementée par différentes directives européennes.

Diagramme Opérationnel d’une captive de réassurance

La mise en place d’une captive de réassurance ne modifie pas le schéma classique Assuré – Courtier – Compagnie d’assurance, que ce soit au niveau des documents contractuels, du payement de la prime ou du règlement des sinistres. Elle se traduira néanmoins par une plus grande rétention des risques au sein du groupe avec une possible intervention du marché de la réassurance.

Schéma d’intervention de la captive

Schéma d’intervention de la captive

Les principaux avantages d’une captive

  • Solution contre l’inadéquation des couvertures proposées sur le marché : mise en place de polices sur mesures / spécifiques au groupe, gestion des exclusions et des risques « non-assurables »,…
  • Permettre de moduler les franchises par activités, taille des filiales tout en négociant sur le marché une franchise globale au niveau groupe.
  • Réduction ou stabilisation du niveau des primes d’assurance au niveau du groupe : gestion des rétentions, des limites et donc des volumes transférés au marché.
  • Rétention des bénéfices d’une bonne gestion du risque : pourquoi céder au marché des risques avec un bon ratio Sinistres/Primes ? L’utilisation de la captive permet de générer des réserves qui pourront être utilisées plus tard en cas de besoin.
  • Accès au marché de la réassurance traditionnel généralement moins onéreux que le marché de l’assurance traditionnel.
  • Les primes retenues par la captive sont disponibles, elles peuvent être investies et participent ainsi au financement des activités du groupe.
  • Sensibilisation accrue et permanente des organes du groupe aux risques par la publication du résultat technique de la captive.
  • Indépendance aux cycles du marché de l’assurance.
  • Fiscalité avantageuse, qui permet de constituer plus rapidement les moyens d’une politique de financement de vos risques.

Schéma d’intervention de la captive

Avant de souscrire un nouveau risque, la captive réalise une analyse pour déterminer la manière dont elle participera dans le financement du risque. Ceci définira la part supportée par l’assuré (la franchise), la captive et celle pour laquelle un financement externe est à prévoir (le marché de la réassurance).

captive-intervention-scheme

Risques généralement transférés aux captives :

  • Les tranches basses (franchises) des programmes Dommages / Pertes d’exploitation
  • Les extensions de garanties sur les différentes polices d’assurances du groupe
  • Le risque crédit
  • Le risque transport
  • Le risque RC / Dommages Flotte Auto (via une rétention ou la gestion d’un fonds)
  • De manière générale, tout risque dont le volume de primes / sinistres peut le justifier
  • Les risques difficilement assurables par le marché
  • Les couvertures décès/invalidités, frais médicaux, frais de rapatriement

Les commentaires sont fermés.